Amassez des données grâce à votre site Web
1 octobre 2019
Par
David Paradis
Pas l'temps de lire l'article? Écoutez-le!
Propulsé par

Amassez des données grâce à votre site Web

Alors qu’il n’était à peu près pas question de cela il y a quelques années, voilà que nos données personnelles font les manchettes. Que ce soit parce qu’elles sont dérobées par le biais de nos institutions financières ou parce qu’elles sont utilisées pour nous influencer, nous avons de plus en plus d’évidences que nos données sont convoitées. De l’autre côté de la médaille, si vous êtes une entreprise qui utilisez Internet pour communiquer avec vos clients, vous pouvez vous aussi tirer partie de cette mine d’information. Comment? C’est ce que nous verrons dans cet article.


Google Analytics

Impossible de vous parler de récolte de données sans mentionner Google Analytics. Il s’agit, à mon sens, d’un des outils gratuits les plus performants dans l’arsenal d’un responsable du marketing numérique. Analytics vous permet, simplement en ajoutant un petit bout de code à votre site Web, d’obtenir de l’information au sujet des gens qui visitent vos pages. Vous récolterez de l’information sur qui ils sont, sur comment ils sont atterris sur votre site et sur leur comportement lorsqu’ils y naviguent. Toutes ces informations pourront vous être d’une aide considérable pour prendre des décisions en lien avec vos actions marketing.

www.google.com/analytics



Pixel Facebook

Facebook est arrivé il y a quelques années avec son pixel Facebook. En somme, le fonctionnement est le même que pour Analytics : on installe un petit bout de code sur notre site et… Bang! On récupère des données qu’on peut consulter via notre gestionnaire d’entreprise Facebook. Ce qui distingue le pixel Facebook, c’est que les données peuvent ensuite être utilisées pour cibler des utilisateurs directement sur la plateforme de Zuckerberg.


Avez-vous déjà visité une boutique en ligne pour ensuite être la cible de publicité très précises de la part de cette boutique dans Facebook? Ça a été rendu possible grâce à Monsieur Pixel. Un autre avantage de la plateforme sociale est qu’elle possède de l’information beaucoup plus fine sur ses utilisateurs. Par exemple, Facebook permet de cibler selon des critères aussi pointus que “nouveaux parents”, “nouvellement marié” ou “en recherche d’emploi”. Avouez que votre intérêt est piqué!

https://www.facebook.com/business/learn/facebook-ads-pixel

Hotjar, Inspectlet et les autres

Il existe également une pléthore d’applications permettant de suivre les utilisateurs de votre site Internet. Parmi les plus intéressants se retrouve Hotjar, qui vous aidera à mieux comprendre comment vos utilisateurs consultent vos pages Web. L’outil phare de Hotjar est le heatmap, ou “carte de chaleur”, qui permet d’identifier visuellement à quels endroits de vos pages est dirigée l’attention de vos visiteurs. Vous pourrez donc analyser si, par exemple, un bandeau promotionnel sur votre page d’accueil obtient l’attention que vous espériez.


Mon outil préféré dans Hotjar est certainement l’enregistreur (recorder). Celui-ci permet d’enregistrer l’écran du navigateur des visiteurs de votre site. Terminées, les soirées à visionner en rafale les 200 épisodes de The Office. Faites-vous un pop-corn et visionnez plutôt ce que vos visiteurs font sur votre site. Attention cependant, l’exercice peut s’avérer frustrant. Frustrant, parce que vous savez, cette bannière que vous avez mis des heures et concevoir et à intégrer à votre page? Il y a des chances que vos enregistrements montrent vos utilisateurs déroulant la page sans y accorder la moindre attention. Vous les verrez également cliquer un peu n’importe où dans la page “EST-CE QUE ÇA À L’AIR D’UN BOUTON, DUCON?!?!”. Mais cette expérience, souffrante par moment, vous permettra d’améliorer constamment vos interfaces. 

www.hotjar.com

www.inspectlet.com

https://www.searchenginewatch.com/2018/06/04/the-top-10-tools-for-getting-an-insight-into-your-website-analytics/

Le bon vieux formulaire

Avec tous les outils sophistiqués que je viens de vous présenter, il serait facile d’oublier le bon vieux formulaire. Que ce soit pour participer à un concours, recevoir votre infolettre ou du contenu gratuit, vos utilisateurs seront parfois enclins à vous laisser quelques coordonnées en échange d’un petit quelque chose en retour. L’information ainsi amassée vous permettra de garder un canal de communication ouvert avec votre utilisateur, permettant ainsi de le cibler dans vos offensives éventuelles. Sachez cependant que les gens sont désormais bien conscients que “rien n’est gratuit”. Si vous souhaitez avoir du succès avec ce type de stratégie, veillez à demander le minimum d’information et à donner quelque chose de suffisamment intéressant en retour. Sans quoi, vos formulaires prendront la poussière ou, pire encore, n’attireront que des spam bots!


Et l’éthique, dans tout ça?

Certains auront des scrupules à accumuler de l’information sur leurs utilisateurs de la sorte. Personnellement, je pense que les utilisateurs sont conscients de la contrepartie qui existe lorsqu’ils visitent tel ou tel site. Ils ont d’ailleurs plusieurs moyens à leur disposition pour naviguer privément ou pour éviter d’être la cible de publicités ciblées. De notre côté, comme entreprises qui récupérons et utilisons ces données, il nous revient d’en faire bon usage. À l’exception du formulaire, toutes les méthodes que j’ai présentées dans cet article vous fourniront des données anonymes, de sorte que vous ne pourrez jamais relier un individu à ses données. Si jamais vous deviez avoir en votre possession des informations personnelles d’individus, sachez que vous êtes tenus d’en faire une gestion responsable afin d’en assurer la sécurité.


Pas l'temps de lire l'article? Écoutez-le!
Propulsé par
Par
David Paradis

Voici un autre article qui pourrait vous intéresser...

Vos clients ne vous parlent pas? Parlez à Google Analytics pour savoir ce qu’ils pensent de vous

David Paradis
1 avril 2019
Vous aimeriez savoir ce que vos clients pensent de votre site, mais personne ne vous parle? Il y a un ami que j’aimerais vous présenter qui en a long à dire sur le sujet, si on arrive à bien le comprendre. Il s’appelle Google Analytics.
Lire la suite
Retour vers les articles de blogue