Comment survivre à l’évolution des médias sociaux?
15 mars 2019
No items found.
Pas l'temps de lire l'article? Écoutez-le!
Propulsé par

Guide de la mère qui revient au travail après 50 semaines d’absence.

Lundi, 11 mars, 6h00

Le matin du retour au travail.

Le retour à la réalité.

La course pour aller porter les enfants à l’école, à la garderie, les boîtes à lunch etc...

Hier, j’avais bon espoir de dormir un peu pour arriver bien reposée pour ma première journée derrière le clavier depuis 1 an, mais 2 gremlins sur 4 en ont décidé autrement. En plus, c’est angoissant de retrouver ses plateformes de publicités après une grande déconnexion de 50 semaines! Je me dis que ça doit tellement avoir changé que je vais être totalement dépassée. Je sens que je vais devoir recommencer à presque 0… Je comprends le stress que vivent nos clients, quand ils viennent nous voir, le regard vide et la petite veine dans le front sortie pour qu’on les aide à mettre en ligne leurs campagnes!

J’arrive au bureau; plein de nouveau monde. Coudonc, des programmeurs, ça se multiplie tu ces bébites-là?

Je me sers un café. Ça prend maintenant 3 silex de 12 tasses pour servir tout le monde.

J’ouvre mon vieux chum Facebook for business. Je suis tellement perdue, je n’ai pas l’impression d’enfiler mes vieilles chaussettes, TOUT est différent. Va falloir que je me creuse la tête et que je fasse une analyse pour réapprendre à l’utiliser de la bonne façon. C’est ma job de savoir quoi faire avec Facebook (son contenu autant que son contenant), j’espère être encore capable (lire: Je panique pas mal, mais j’essaie de ne pas trop le faire paraître, c’est quand même moi l’aînée de mon département.)

Douze minutes plus tard, ma panique est déjà contrôlée. Tout a changé, mais tout est encore pareil en fin de compte. Les campagnes sont encore aussi importantes, mais je réalise que mon travail d’analyse des clientèles cibles sera encore plus crucial qu’avant. Les nouvelles fonctionnalités servent maintenant parfaitement mes objectifs. J’ai l’impression que je vais pouvoir faire exactement ce que je veux avec mon budget publicitaire, sans trop faire de compromis. Et, moi qui aimait beaucoup utiliser Instagram pour les publicités, je suis ravie de constater que de plus en plus d’entreprises de la région s’y intéressent. Nos jeunes (je parle comme si j’avais 93 ans) sont hyper actifs là-dessus et l’exploitent à son plein potentiel. De plus, Instagram, c’est un bon gars! Il te publie toujours une ‘’Story’’ à chaque fois qu’il nous pond une nouvelle fonctionnalité pour t’expliquer comment ça marche. C’est presque impossible de ne pas être à jour!

Après une longue nuit d’angoisse et cet avant-midi à ré-apprivoiser mes vieilles chaussettes, j’ai pu sortir quelques petits trucs/conseils pour VOUS, qui avez la broue dans le toupet à essayer de suivre la rapide évolution de vos plateformes préférées.

5- Exploration

Une fois de temps en temps, prenez la peine d’aller voir vos pages, d’en faire le tour et de tout mettre à jour. Les onglets changent un peu… tout comme votre entreprise. Vos informations, lisez-les et ajustez-les. N’ayez pas peur de briser quelque chose, cliquez partout! Allez vérifier vos paramètres, assurez-vous de recevoir toutes les notifications qui vous intéressent. Ne négligez rien.

4- Éducation

Des questions? Google est là! Certains blogues pourront grandement vous aider*.

https://www.blogdumoderateur.com/

https://www.olivierlambert.com/

https://www.limeblogue.ca

Vous pouvez même faire évaluer votre page Facebook!

https://likealyzer.com

*Attention, référez-vous aux articles récents! Les nouveautés du 3 mars 2014 ne vous aideront pas beaucoup.

3- Évaluation

Prenez le temps de vous familiariser avec vos statistiques! C’est tellement important de savoir comprendre nos résultats. C’est en faisant une bonne interprétation des performances de nos publications et publicités que nous apprenons à nous améliorer. Ce n’est même pas si compliqué en plus. Ma collègue Jo en a fait un article de blogue tout récemment. À lire et relire sans modération. Sur Instagram, faites le tour des hashtags tournant autour de votre business! Y êtes-vous présents? Utilisez-vous les bons?

2- Création / gestion

Gérer les réseaux sociaux de votre entreprise, c’est la job de quelqu’un. Une personne (au moins) doit avoir dans sa liste de tâche d’alimenter vos réseaux sociaux. N’hésitez pas à la faire former par des professionnels et à l’encourager. Elle doit disposer de quelques heures par semaine pour se tenir au courant des tendances, des nouveautés, pouvoir créer du bon contenu pour vos pages et interagir avec les gens, flairer des opportunités d’affaires.

1- Recréation

Ayez du plaisir. Croyez-moi, lorsque vous vous amusez avec vos publications, votre audience le ressent. Considérez vos réseaux sociaux comme une façon de faire parler la personnalité de votre entreprise à vos clients, clients potentiels, fournisseurs, employés, candidats pour un poste etc… Montrez-la telle qu’elle est.

-

J’aurais aussi envie d’ajouter un autre petit conseil. Si vous n’avez pas vraiment le temps de fouiller et d’apprendre via les blogues, demandez une formation (Eckinox est là!). La formation vous donnera le petit coup de pied nécessaire pour entreprendre le travail de la bonne façon. Et, pensez-y, la gestion de vos médias sociaux se fera beaucoup plus efficacement si vous savez comment vous y prendre.

Je ne sais pas si mes enfants me laisseront dormir cette nuit, mais ce ne sera certainement pas la panique médias sociaux qui me réveillera. Je me sens à nouveau dans mon élément et MAINTENANT, je vous comprends chers clients, car moi aussi j’ai goûté un peu à l’angoisse publicitaire et c’est terrifiant!


Voici un autre article qui pourrait vous intéresser...

Vous aimeriez savoir quel contenu attire les visiteurs sur votre site? Voici comment.

David Paradis
1 février 2019
Dans cet article, David vous aide à vérifier quels mots clés génèrent le plus de trafic vers votre site sur Google, et vous guide vers plusieurs autres informations essentielles afin de faire le suivi du référencement organique de votre site web.
Lire la suite
Retour vers les articles de blogue