Performer sur Facebook (presque) autant que le fait grand-maman aux cartes
1 février 2020
Par
Carol-Anne Desharnais-Simard
Pas l'temps de lire l'article? Écoutez-le!
Propulsé par

De nos jours, tout le monde est sur Facebook, même grand-maman!

Créer une page Facebook, c’est simple comme bonjour. La rendre efficace et performante pour votre entreprise, ça, c’est une autre paire de manches!

Planifier c’est la clé!

Ne publiez pas n’importe quand, n’importe comment et n’importe quoi. Mettez donc en place une stratégie de contenu! Planifiez vos publications au moins deux semaines d’avance pour ne pas arriver au pied du mur et ne pas savoir quoi publier. Pour vous aider, vous pouvez utiliser une plateforme telle que Trello ou Monday qui sont des outils très efficaces pour organiser votre planning. Prévoir le tout d’avance, vous permettra de varier le type de contenu, de planifier la création de visuels, faire des recherches si vous manquez d’inspirations. Bref, juste du positif! De plus, étudiez vos statistiques pour savoir quelle journée de la semaine et à quel moment de la journée sont les plus performants niveau engagement. Assurez-vous également d’être cohérent et d’avoir une certaine uniformité dans vos publications. Ce que je veux dire par là, c’est que les gens doivent être en mesure de vous reconnaître! De par le ton, les sujets, les visuels, etc. Ah! j’oubliais ne parlez pas seulement de vos produits ou services pour ne pas ennuyer vos abonnés, trouvez des sujets qui les intéresse sans vous dénaturer. Pour quelques pistes à ce sujet, allez consulter notre dernier article : https://www.eckinox.ca/blogue/faites-rayonner-votre-marque-ok-mais-comment

Vous pouvez tricher aux cartes contre votre grand-mère, mais pas contre Facebook!

Il existe des tonnes de sites internet étranges qui permettent d’acheter des likes ou d’augmenter artificiellement le nombre de fans. Ne faites pas ça, s’il vous plaît! C’est inutile et même contre-productif. Les likes achetés sont souvent de faux comptes ou des gens qui sont complètement indifférents à votre marque, car ils ne vous connaissent pas!

Ce qui compte sur Facebook c’est l’engagement de votre communauté. Alors mieux vaut avoir 500 abonnés qui partage, like et commente vos publications, qu’en avoir 4 000 avec un taux d’engagement presque nul. De toute façon, vous avez beau avoir une tonne de fan, si vous avez peu d’interaction vous ne serez pas avantagé par l’algorithme en ce qui à trait à la visibilité de votre page, vous serez même pénalisé. À la place de vouloir le plus d’abonnés possible, réfléchissez à comment vous pourriez améliorez la relation avec ceux que vous avez déjà. Vous en serez récompensé, c’est promis!

Observez sans copier!

Soyez attentif à ce qui se fait sur Facebook dans votre domaine. Vous pourrez ainsi vous inspirer des bons coups de vos concurrents sans pour autant faire exactement la même chose. Le fait de regarder quelles publications suscitent le plus d’interactions pourra vous aiguiller sur le type de contenu qu’apprécient vos potentiels clients. Il existe des outils sur internet qui vous permet de comparer vos résultats avec ceux de vos compétiteurs.

Ne vous asseyez pas sur vos lauriers 

Comme dans toutes actions marketing, il est important de faire une rétrospection et de voir ce qui fonctionne bien et ce qui ne fonctionne pas afin de prendre action par la suite. Vous pouvez utiliser l’outil gratuit Agorapulse qui génère un rapport sur l’efficacité de votre page Facebook. On y retrouve plusieurs données fortes intéressantes telles que le taux d’engagement, le nombre d’interactions, le profil type de vos abonnés (sexe, âge, position géographique), le format de contenu qui obtient le meilleur résultat, les jours et les heures les plus efficaces pour publier et une foule d’autres éléments pertinents.  

Alors GO, amusez-vous avec votre page Facebook, faites des tests, sortez de votre zone de confort et soyez originaux! 


Pas l'temps de lire l'article? Écoutez-le!
Propulsé par
Par
Carol-Anne Desharnais-Simard

Voici un autre article qui pourrait vous intéresser...

Amassez des données grâce à votre site Web

David Paradis
1 octobre 2019
Alors qu’il n’était à peu près pas question de cela il y a quelques années, voilà que nos données personnelles font les manchettes.
Lire la suite
Retour vers les articles de blogue