Travailler parce que c'est le fun; concilier travail-famille parce que c'est possible
16 mars 2018
Par
Anne-Marie Dufour
Pas l'temps de lire l'article? Écoute-le!
Propulsé par

Après mon baccalauréat en Biochimie, j'étais loin de me douter qu'un jour, j'allais travailler pour une agence spécialisée en marketing numérique. Mon ami Jeff, propriétaire d'Eckinox, m'a offert une place dans son équipe, alors que mon premier congé de maternité tirait à sa fin. Chez Eckinox, j'aurais une liberté, je pourrais prioriser ma famille et je laisserais mon ADN s'exprimer, sans barrière. La réflexion a été plutôt courte. J'ai abandonné la science et je me suis plongée dans le monde merveilleux des communications Web et de la vidéo. 

Depuis 2013, mon travail, ma famille, mes connaissances ont évolué de façon hallucinante, parce que chez Eckinox, c'est comme ça. Tout le monde est invité à mettre son énergie sur ce qui le fait tripper. Les projets personnels sont valorisés. L'administration de la business s'adapte aux besoins des INDIVIDUS qui la composent, la force de la business étant justement ces INDIVIDUS.

Une longue introduction pour aider toute la terre à comprendre ce que je vais répondre à la question qui m'est posée CHAQUE JOUR: ''Tu ne préférerais pas rester à la maison, t'es consciente que ce serait probablement plus rentable de rester chez toi... avec 4 enfants!?''

Ma réponse: Parce que j'aime ça travailler. 

Mon bébé va arriver d'une journée à l'autre. Je quitte mon travail aujourd'hui, laissant mes tâches à une nouvelle collègue. C'est le 4e bébé que je fais depuis 2012, mes gremlins, c'est ma passion.  Jamais je ne voudrais les faire passer en 2e. Eckinox me permet de choisir dans quel ordre je souhaite classer mes priorités et c'est un avantage inestimable pour une maman.

Quand je vais revenir, les Facebook, Instagram, Mailchimp, Google Adwords et tout le reste auront bien changé,  je vais peut-être même me faire offrir un poste différent, un retour sur les bancs d'école... Qui sait? Eckinox saura exploiter mon potentiel, un nouveau potentiel que je ne soupçonne peut-être même pas encore. Chose certaine, ils me reprendront dans leur équipe formidable, comme si je n'étais jamais partie. 

Chers clients, fournisseurs, amis,

À très bientôt!

Pas l'temps de lire l'article? Écoute-le!
Propulsé par
Par
Anne-Marie Dufour

Voici un autre article qui pourrait vous intéresser...

Le jour où j’ai tout lâché pour revenir au Saguenay

Catarina Wieler-Morin
19 février 2018
Je ne pensais jamais faire un retour en région, mais à date, ça semble être l’une des meilleures décisions que j’ai prise. Les communications, c’est vaste et on peut avoir de la difficulté à faire sa place.
Lire la suite
Retour vers les articles de blogue