Contenu dupliqué : asseyez-vous et relaxez!
12 juin 2019
Par
David Paradis
Pas l'temps de lire l'article? Écoutez-le!
Propulsé par

Ah le fameux monde du SEO. Toute un industrie bâtie sur un calcul (l'algorithme) d’un moteur de recherche dont seul ce dernier connaît les paramètres. Une belle recette pour générer des pratiques douteuses et créer des mythes invétérés. Un de ceux-là est la légende du contenu dupliqué. On raconte que Google livre une guerre de tous les instants avec les propriétaires de sites afin de trouver ceux qui ont du contenu semblable dans leurs pages. Les contrevenants seraient alors bannis des pages de Google et on les obligerait à se départir de leur domaine .com au profit d’un .biz !

Sans blague, il y a tout un lot de croyances par rapport au contenu dupliqué. Il m’est arrivé d’investir plusieurs heures à éradiquer le contenu dupliqué d’un site parce qu’un consultant en référencement faisait des boutons d’anxiété à ce sujet. Mais est-ce vraiment grave, le contenu dupliqué? Et d’abord, c’est quoi, du contenu dupliqué?

D’après la définition de Google, le contenu dupliqué réfère à des blocs substantiels de contenus, pour un ou plusieurs domaines, qui sont identiques ou appréciablement similaires. Le contenu dupliqué n’est généralement pas d’origine malhonnête.

Les cas les plus communs de contenus dupliqués sur les sites d’entreprises sont causés par les éléments suivants :

  • Du contenu tout simplement copié d’une page à une autre à l’intérieur du site, souvent pour gonfler le contenu des pages et le rendre plus “complet”. (Faire affaire avec un expert en rédaction Web pourrait vous éviter le tracas lié à cet enjeu)
  • Un mauvais usage (ou pas d’usage du tout) des balises “canonical”, qui permettent à Google de différencier les pages originales des versions alternatives des mêmes pages. (Faire affaire avec des professionnels du Web pourrait vous éviter le tracas lié à cet enjeu).
  • Du contenu volé sur un site tiers pour palier à un manque d’inspiration dans la rédaction des textes d’un site (Au risque de me répéter, un rédacteur pourrait vous aider avec cet enjeu, au même titre qu’une dose de jugement!).


Si vous vous reconnaissez dans l’une ou l’autre de ces situations, à quel point êtes-vous dans le trouble? Pas ben ben, pour tout vous dire.

Il n’existe, contrairement à la croyance, aucune pénalité imposée par Google liée au contenu dupliqué. Le pire risque serait que, dans le cas du vol de contenu, le propriétaire véritable fasse la demande de retrait de votre contenu de l’index de Google pour viol de droit d’auteur. Mais si ça ne vous concerne pas et que, par exemple, vous avez seulement répété les 15 avantages de votre produit sur toutes les pages de votre site, vous pouvez vous faire une petite tisane au gingembre et relaxer en regardant le soleil se coucher. Vous ne risquez pas grand chose.

Le pire qui peut vous arriver, outre que le coucher de soleil soit interrompu par un orage soudain et que l’éclair vous fasse renverser votre tisane brûlante sur votre visage, serait que Google identifie vos pages comme étant des doublons et que, dans un souci de ne pas montrer plusieurs copies du même contenu à ses utilisateurs, choisisse de leur montrer une seule des pages dans le lot.

En somme, en ayant du contenu dupliqué sur votre site, vous remettez entre les mains de Google le choix d’afficher le contenu qu’il juge le plus pertinent. Et parfois, le contenu que Google trouve le plus pertinent n’est pas celui que vous auriez aimé montrer à vos utilisateurs. C’est dommage, mais il y a pire, on s’entend. Permettez moi simplement de vous rappeler mon histoire de coucher de soleil, un peu plus haut dans ce texte…

En conclusion, j’aimerais faire une petite morale en lien avec à peu près tout ce qui touche le SEO. Règle générale, Google n’aime pas beaucoup qu’on tente d’influencer son algorithme. Il préfère qu’on pense à l’utilisateur final, soit le visiteur de votre site. Faites donc cela et posez-vous la question : est-ce que le fait de dupliquer mon contenu de page en page bénéficiera au visiteur de mon site? Ou risque-t-il plutôt de diminuer la confiance ou l’intérêt de l’utilisateur? Agissez dans le meilleur intérêt de vos utilisateurs et Google devrait normalement vous réserver le même traitement!


Pas l'temps de lire l'article? Écoutez-le!
Propulsé par
Par
David Paradis

Voici un autre article qui pourrait vous intéresser...

Choisir ses mots clés pour le SEO : aussi sorcier que Dumbledore?

David Paradis
1 mai 2019
Besoin de conseils pour bien choisir les mots clés pour aider au référencement de votre site? David vois offre quelques astuces afin de mieux vous positionner.
Lire la suite
Retour vers les articles de blogue