Quelques astuces faciles pour améliorer vos skills en photo, partie 1 : le cadrage
6 février 2018
Par
Émilie Gaudreault
Pas l'temps de lire l'article? Écoute-le!
Propulsé par

Être la seule photographe dans une boîte de 20 employés, c’est avoir beaucoup de petites demandes pour immortaliser des moments hilarants, touchants ou simplement absurdes de notre quotidien. C’est aussi avoir la chance de donner des conseils à mes collègues parfaits. C’est ce qui m’a donné l’idée de présenter ces trucs-là sur notre blog. Tant qu’à avoir une tribune, autant en profiter!

Ce genre d’explications-là, ça va vous servir autant de manière plus sérieuse que pour n’importe quel genre de publication sur les réseaux sociaux. Le but de tous ces articles-là, c’est de démystifier, le plus simplement possible, quelques concepts de base de la photographie.

Fait que check ben ce que je m’en va te montrer là :

  1. Le cadrage
  2. La lumière
  3. L’expression (lors de portraits)
  4. La composition

Le cadrage

Commençons donc avec le cadrage. Ce qui fait surtout la différence lorsqu’on prend notre photo, c’est de considérer une règle bien simple: la règle des tiers. Prenons comme exemple une photo quelconque; la règle des tiers s’illustre comme une grille de 3x3 par-dessus votre image. Voyez cette grille comme une aide pour composer votre photographie. (Elle est tout autant pertinente en dessin, peinture, etc).

Sur cette photo, la règle des tiers n'est pas respectée.
Sur cette photo, la règle des tiers est respectée.

Si on résume ça, il y en a une qui est bof, pis l’autre qui est wow... pis nous autres, on veut du wow! Le but c’est de créer un équilibre, parce qu’inconsciemment notre œil est attiré par ce genre d’équilibre. Il va se diriger directement dans les quatre tiers de l’image (là ou les lignes se croisent sur l’exemple), alors c’est LÀ que l’élément le plus important doit se trouver. Toute cette théorie pour dire que, si ton chien saucisse c’est l’élément important de ton image, mets pas un hot-dog au tiers, c’est le hot-dog qu’on va regarder.

Là, tu vas commencer à voir la vie avec une belle grille de 3x3 par-dessus tout ce que tu vois, mais je te rassure : c’est normal, et ça va t’aider à mieux comprendre ce que tu fais quand tu prends des photos pour ton Instagram.

Pas l'temps de lire l'article? Écoute-le!
Propulsé par
Par
Émilie Gaudreault

Voici un autre article qui pourrait vous intéresser...

Qu'est-ce que ça mange en hiver un développeur back-end?

Émile Perron
1 décembre 2017
Dans la vie, pas mal tout le monde comprend ce que tu fais quand tu dis que tu es designer dans une agence de web. Quand tu dis que t’es développeur back-end par contre, c’est pas trop long que les sourcils se froncent et qu’une expression générale de “kecétadilà?” apparaît dans la face des gens. C'est pour cela qu'aujourd'hui, on vous explique ce que ça fait un développeur backend chez Eckinox.
Lire la suite
Retour vers les articles de blogue